Mélina Robert-Michon candidate au rôle de porte-drapeau pour les JO

Photo de Mélina Robert Michon candidate au rôle de porte-drapeau aux JO de Tokyo

Qui succédera à Teddy Riner ? À moins de 100 jours des Jeux Olympiques de Tokyo, la liste des candidates et candidats dans le rôle de porte-drapeau a été dévoilée. L’athlète Voironnaise Mélina Robert-Michon en fait partie.

Photo de Mélina Robert-Michon aux Championnats d'athlétisme
© Photos des réseaux sociaux de Mélina Robert-Michon

7 candidates au rôle de porte-drapeau

J-98 avant les Jeux Olympiques de Tokyo. Une édition qui s’annonce déjà inédite avec l’arrivée de 5 nouvelles épreuves. En effet le surf, le skateboard, l’escalade sportive, le baseball et le karaté feront leur apparition dans la compétition olympique. Mais ce n’est pas le seul changement. 2021 rime avec parité et reconnaissance des athlètes féminines. C’est pourquoi il y aura désormais deux porte-drapeau (une femme et un homme) et non plus un seul. 


Du côté des candidates, l’athlète Mélina Robert-Michon en fait partie. La vice-médaillée olympique en lancer de disque aux JO 2016 a annoncé sa candidature hier. « Je porterais fièrement les couleurs de la France et les valeurs de l’olympisme, qui m’accompagnent depuis mes premiers JO à Sydney en 2000 » a-t-elle partagé sur ses réseaux sociaux. La Championne originaire de Voiron est candidate aux côtés de six autres grandes sportives françaises. Par exemple, dans la liste des nommées, on retrouve la surfeuse Johanne Defay ou encore la judoka Clarisse Agbegnenou. Ainsi ce sont 7 candidates issues de pratiques sportives différentes qui espèrent porter le drapeau aux JO. 

Est-ce la joueuse de tennis Kristina Mladenovic, la boxeuse Maïva Hamadouche, la véliplanchiste Charline Picon, la surfeuse Johanne Defay, la basketteuse Sandrine Gruda, la judoka Clarisse Agbegnenou ou l’athlète Mélina Robert-Michon qui sera la porte-drapeau féminine de cette édition si particulière des JO 2021 ? Réponse début juillet !

Les candidates chez les athlètes féminines paralympiques :

  • Souhad Ghazouani (développé couché)
  • Sandrine Martinet (judo)
  • Perle Bouge (aviron)
  • Nantenin Keita (athlétisme)

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram