Amélie, l’Iséroise passionnée de musculation et de cross fit

Photo d'Amélie, sportive de Passins en plein parcours du combattant

À 22 ans, Amélie est une sportive pleine d’énergie. Elle a besoin de sa dose de sport pour oublier tous les aléas de la journée. Musculation, Cross Fit, vélo et course à pied rythment son quotidien. Elle a livré son témoignage à l’équipe de l’AuRA des Sportives.

Photo d'Amélie en plein parcours du combattant à Lyon

Le sport m’apporte explosivité, souplesse, confiance en moi et surtout gros challenge

Amélie est une étudiante de 22 ans en sociologie. Originaire de Passins en Isère, elle est la semaine sur Lyon. Si elle est passionnée par les animaux et le dessin, c’est surtout le sport qui la fait vivre. En effet, depuis petite le sport a toujours fait partie intégrante de sa vie. Elle ne conçoit ainsi pas vivre sans s’entraîner au moins une fois par jour. Par exemple, elle pratique la musculation dans une salle de sport et le Cross Fit à son domicile de manière très régulière. À côté, la sportive passe beaucoup de temps sur son vélo à pédaler dans les sentiers de la campagne iséroise. Et lorsqu’elle a besoin de s’aérer l’esprit, elle enfile sa paire de baskets et part courir.

La jeune femme a commencé la musculation il y a 8 ans, totalement par hasard. Désormais, c’est devenu une véritable obsession : elle en est addict. « J’aime vraiment la musculation parce que ça me permet de gagner en force et en capacité physique en général. Pour le Cross Fit, le fait d’apprendre de nouveaux mouvements et gagner en explosivité, en souplesse me plaît beaucoup. Globalement, j’aime me surpasser continuellement et apprendre sur moi-même à chaque séance » détaille-t-elle.

Chaque année je participe à des parcours du combattant

Quoi qu’il en soit, le sport colle parfaitement à la peau d’Amélie. C’est pour cette raison qu’elle attend impatiemment la fin de la journée pour rentrer chez elle et réaliser des mouvements de Cross Fit pendant une bonne séance intense. « Chaque année je participe à des parcours du combattant comme les BarjoXtrem ou encore le MudDay. Je suis généralement accompagnée de mon frère qui est un exemple pour moi, et qui sait toujours me booster ! » détaille-t-elle.

Du côté de ses exploits, la sportive est particulièrement fière d’avoir passé les Muscle-Up sans aide. « Mon objectif pour 2021 ou 2022 est de participer à la SaintéLyon avec mon frère. C’est une course nocturne qui demande beaucoup de persévérance et d’entraînement. Je pense être prête et avec mon frère à mes côtes, je suis obligée d’aller jusqu’au bout » confie-t-elle. Dorénavant, elle n’attend qu’une seule chose, la réouverture des salles de sport pour pratiquer la musculation sans modération.

Pour finir, Amélie a un message pour toutes les sportives ou pour toutes les personnes qui envisagent de commencer le sport. « Il ne faut pas s’arrêter à la première difficulté. Effectivement, la persévérance est essentielle pour adopter un nouveau mode de vie. Ensuite, il ne faut jamais laisser quelqu’un nous faire douter de nos capacités physiques sous prétexte que nous sommes des femmes ! »

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram