Retour sur le parcours de Diane, une handballeuse originaire d’Ardèche

Joueuse de handball en train de sourire

Diane est une handballeuse ardéchoise de 21 ans qui allie passion et performance. Entre deux tirs, la sportive a livré son témoignage à l’équipe de l’AuRA des Sportives.

C’est la onzième année que je pratique ce sport (plus de la moitié de ma vie !)

Diane est une handballeuse ardéchoise de 21 ans qui suit les pas de sa joueuse préférée Manon Houette. Après avoir obtenu son diplôme en agronomie, elle se réoriente pour étudier la communication. Un secteur qui lui permet de jouer avec la photographie, l’un de ses centres d’intérêt.

La jeune fille est passionnée de handball et ce, depuis 11 ans, « ce qui représente plus de la moitié de ma vie » comme elle le souligne. Elle a commencé dans un club mixte (celui de Privas), jusqu’à la limite d’âge autorisée pour les équipes mixtes. Elle a alors intégré le club de handball du Pouzin dans lequel elle a passé la plus grande partie de sa « carrière » handballistique. En parallèle du Pouzin, Diane était inscrite à la section handball du lycée de Privas. Aujourd’hui, elle joue dans le club de l’AS Lyon-Caluire.

Chaque match nous permet de vivre des sensations que l’on ne peut ressentir nul part ailleurs que dans le sport !

Au lycée, elle passait la majeure partie de son temps à faire du sport (avec 4 à 6 entrainements par semaine et les matchs le weekend). Diane a même participé aux championnats de France avec son équipe du lycée ! Maintenant qu’elle travaille pour l’obtention de son diplôme, elle essaye de ralentir la cadence à deux entrainements par semaine (hors période covid).

Impossible pour elle de décrire le handball avec un seul mot tellement elle en a en tête. Mais si elle ne devait retenir que quelques éléments de ce sport, ce serait l’esprit d’équipe, la montée d’adrénaline avant le premier coup de sifflet sur le terrain et toute la vie associative qui l’entoure. Le sport, pour elle, ce sont des sensations qu’elle ne peut pas vivre ailleurs.

Même si le handball c’est son petit pêché mignon, Diane aimerait découvrir de nouveaux sports comme la boxe, le roller ou le crossfit.Pour finir, Diane a un mot pour toutes les personnes qui hésitent à se lancer dans le sport : « Peu importe le sport, et même si ce n’est pas pour finir championne du monde, il faut tenter le coup. Il n’y a pas d’âge pour se mettre au sport tant que l’envie et la motivation sont là » !

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram