Marie, la basketteuse en route vers le Laponie Trophy

Mari

Le sport est bien plus qu’une passion pour Marie. Il coule dans ses veines depuis qu’elle est toute petite. Ce n’est donc pas par hasard qu’elle souhaite participer au Laponie Trophy 2022. L’équipe de l’AuRA des Sportives l’a rencontrée.

Photo de l'équipe de Marie, basketteuse en région Auvergne Rhône-Alpes

Je fais du basket-ball depuis que j’ai 6 ans : ça fait 16 ans déjà

À 22 ans, Marie est une jeune femme qui vit sa vie à toute allure. La journée, elle est technicienne de laboratoire dans un centre de lutte contre le cancer. Le soir, elle enfile sa tenue de sport et part s’affronter aux plus grands paniers de basket-ball. « J’ai commencé le basket lorsque j’avais 6 ans. J’ai tout de suite apprécié l’adrénaline qui découle de chaque match. Le collectif ne fait plus qu’un » explique-t-elle.

Au cours de ses 16 années de basket, la sportive est passée par plusieurs clubs. « Mon club actuel c’est le BCB (Basket Club de Belleville) mais j’ai pratiqué au CBBS (Charnay Basket Bourgogne Sud) et au FRBB (Feillens Replonges Basket Ball). Dans mon quotidien il y a presque tous les jours un temps consacré à la pratique du sport. C’est dans mon ADN. Je suis soit avec mon équipe de basket, soit en pleine course ou soit en pleine séance de musculation. Je ne conçois vraiment pas ma vie sans faire d’activité physique. Pour moi, le sport c’est avant tout un moyen de se challenger, de se dépasser et de prendre confiance en soi » justifie-t-elle.

Il faut davantage de médiatisation des athlètes féminines

Quand Marie n’est pas sur les terrains, elle se consacre du temps pour une autre de ses passions : la pâtisserie. Dès qu’elle a un moment de libre, elle n’hésite pas à mettre son tablier et à laisser libre cours à son imagination. Un centre d’intérêt qui ne déplaît jamais. Puis lorsqu’elle a le temps de se poser, elle regarde certaines retransmissions TV dédiées aux sportives. « Je suis totalement pour la visibilité des sportives sur les réseaux. Je pense que ça peut permettre de pousser d’autres sportives à se lancer de nouveaux défis » confie-t-elle.

Quant à ses objectifs sportifs, la jeune femme aimerait beaucoup participer au Laponie Trophy 2022. « C’est un raid 100% féminin à couper le souffle tant pour les paysages que pour les épreuves sportives. J’ai constitué mon binôme avec ma cousine Charline que vous avez déjà découvert. Nous essayons de nous entraîner ensemble et de faire des séances à deux. Désormais, il ne nous reste plus qu’à trouver des sponsors pour pouvoir finaliser notre inscription : entreprises ou particuliers » détaille-t-elle. Pour voir le dossier de sponsoring de Marie pour participer au Laponie Trophy, c’est par ici.

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram