Nina, la lyonnaise vice-championne de France universitaire

Nina est une athlète et joueuse de rugby de Lyon

Alterner trail, rugby, pilates et musculation ? Voici le quotidien de Nina, une jeune lyonnaise passionnée de sport. Entre deux séances sportives intenses, elle a répondu aux questions de l’AuRA des Sportives.

Nina est sur le podium de sa course de trail, elle est fière d'elle

Lorsque j’ai participé à la Sainté-Lyon, c’était vraiment le feu !

Nina est une étudiante lyonnaise de 21 ans à Sup de Pub en Marketing Digital. Sa formation étant en alternance, elle est community manager auprès de Secutop. Pour déconnecter du quotidien et des réseaux sociaux, elle enfile ses baskets en fin de journée. « Après une journée d’école ou de travail bien chargée, rien de mieux qu’une bonne séance de sport pour se remettre d’aplomb » explique-t-elle. D’ailleurs, le sport représente une grande partie de sa vie. Dès petite, elle commence à soulever des poids et à faire des exercices de gainage. Très vite, elle suivra les pas de son modèle : son père. Il l’emmène courir le dimanche matin. Puis, il l’initie aux goûts des compétitions de trail. Depuis ses 16 ans, elle ne rate plus la sortie trail du week-end.

En résumé, le trail lui permet d’être dans la nature, de prendre un vrai bol d’air tout en se défoulant à fond. Quoi que les autres puissent penser, elle sait ce que représente le verbe « se surpasser ». Avec le trail, elle peut se fixer des objectifs. De même, la sportive profite de ses runs pour penser à elle et pour sortir de sa routine. « Je cours avant tout pour le plaisir. Cependant, je choisis plusieurs compétitions pour me challenger. Par exemple, j’ai participé à la Sainté-Lyon : c’était vraiment le feu ! » confie-t-elle.

J‘aime voir jusqu’où je peux aller : ça forge le mental !

Néanmoins, Nina n’est pas qu’une passionnée des trails. En effet, elle s’est mise au rugby il y a deux ans. « Je reconnais que j’ai commencé ce sport assez tard. Pourtant, il m’a tout de suite attiré. L’esprit d’équipe est tellement important. La saveur de la victoire est d’autant plus grande quand on gagne à plusieurs ! Et je dois avouer également que c’est un vrai défouloir de faire un sport de contact. » détaille-t-elle. Un sport qui la fait vibrer d’où son beau titre de vice-championne de France Universitaire avec l’équipe de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

A côté des trails et du rugby, la lyonnaise fait de la musculation et des pilates pour pouvoir performer davantage dans les autres sports. Leur principal avantage ? Ils restent accessibles malgré les restrictions liées à la situation sanitaire. En musculation, Nina est à la recherche constante de son surpassement. Grâce aux poids et aux exercices au sol, elle peut très rapidement aller plus loin. Elle n’hésite pas à tester ses limites et voir jusqu’où elle peut aller. Une vraie force de caractère !

Pour finir, Nina a un message pour toutes les futures sportives. « Foncez, ça ne peut être que bénéfique ! Mais surtout il ne faut pas faire du sport juste pour perdre du poids ou autre. Le sport doit être un réel plaisir si l’on veut progresser et tenir dans le temps. Le sport est un vrai rythme de vie qui nous booste pour faire plein d’autre choses à côté. »

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram