Vers un semi-marathon pour Margaux, une ancienne basketteuse

Photo de Margaux, ancienne basketteuse qui va faire son premier semi-marathon

Le ballon rond orange et les paniers ont rythmé l’enfance de Margaux. Cette Lyonnaise de 25 ans a pourtant arrêté le basket au début de ses études. Elle a préféré se mettre à la course à pied avec son amie et voisine Léa. Elle a également essayé le yoga lors du premier confinement et l’a adopté. L’équipe de l’AuRA des Sportives l’a rencontrée.

Photo de Margaux en pleine course Courir pour Elles

Le yoga et la course sont des sports totalement différents mais aussi complémentaires

Margaux est une jeune femme de 25 ans qui travaille dans la mise en place de nouveaux processus dans un service financier. Arrivée il y a 7 ans sur Lyon, elle est devenue une vraie Lyonnaise et profite de la ville pour s’aérer. « J’ai de la chance d’habiter dans une ville qui propose de nombreux paysages. Je peux prendre mes baskets et partir courir le long du Rhône ou de la Saône » détaille-t-elle. Et pour cause, Margaux est une mordue de course à pied. Elle en fait régulièrement depuis 2014. Elle court seule ou avec sa voisine et amie Léa. Et pendant le confinement, elle a testé le yoga. Très rapidement elle a senti que ces deux sports sont complémentaires. Si la course lui apporte fougue et lui permet de se défouler, le yoga la calme et la détend.

Pourtant en 2013, Margaux ce n’est pas la grande coureuse mais plutôt la grande basketteuse. « J’ai joué au basket durant 10 ans au sein du BCSM (Basket Club de St Martin Belle Roche 71 ) puis au FRBB (Feillens Replonges Basket Club 01). J’aimais beaucoup l’esprit d’équipe que requiert ce sport. Pour marquer de beaux paniers, c’est toujours mieux quand l’équipe est soudée. Mais j’ai arrêté le basket en arrivant sur Lyon pour mes études. C’était trop compliqué de dribbler entre mon club et mon diplôme. Je faisais également de l’équitation au Poney Club de Laizé mais pour la même raison que pour le basket, j’ai dû quitter le club » explique-t-elle.

J’aimerais que les sportives encouragent les non-sportives à se mettre au sport

La Lyonnaise arrive quand même à se consacrer du temps pour elle chaque semaine. « J’ai la chance de pratiquer deux sports qui peuvent s’intercaler facilement dans un emploi du temps bien chargé. J’aime bien courir après une journée de travail la semaine et j’essaye de profiter du weekend pour des sorties plus longues. Pour le yoga, cela peut être entre midi et deux ou bien le soir si je ne cours pas. Le fait de télétravailler et de supprimer du temps perdu dans les transports me permet de dégager du temps pour faire du sport. Et quand je ne fais pas de sport, je me cuisine des bons petits plats. J’aime justement regarder le compte de Laura qui montre qu’être sportive et gourmande sont compatibles » confie-t-elle.

Au niveau de ses fiertés, Margaux est contente de sa première course officielle en 2018. C’était un 13km durant le Marathon du Beaujolais qu’elle a réalisé avec sa mère. Toutes les deux s’étaient entraînées ensemble et ont adoré l’ambiance de l’événement. Désormais l’ancienne basketteuse aimerait participer au semi-marathon du Run In Lyon en octobre. Il lui reste encore 5 mois pour se préparer et performer pendant 21km.

Enfin, Margaux a un message pour toutes les personnes qui veulent se mettre au sport. « Choisissez un sport qui vous fait plaisir. Surtout ne comparez-vous pas automatiquement aux autres personnes qui le pratiquent. Cela peut être très décourageant de voir les performances d’autres sportifs sans connaître le travail qui a été fait pour arriver à ces résultats. »

Dans le même style

Suivez-nous sur Instagram